Le régulateur loi d’eau pour pompe à chaleur

Sommaire

L’environnement dans lequel vous vivez peut influer sur le bon fonctionnement de votre pompe à chaleur, surtout si vous être soumis à de grandes variations de température. Il existe bien sûr le thermostat d’ambiance, mais il ne conviendra sûrement pas aux écarts de température trop importants et brusques, surtout si vous habitez dans un lieu au climat continental.

En général, un système de régulation est inclus à l'installation d'une pompe à chaleur. Mais ça n'est pas toujours le cas, et ce n'est pas toujours le même système. Il est toujours possible d'ajouter une régulation par la loi d'eau, même si ça n'a pas été prévu au départ.

Le régulateur loi d'eau, de quoi s'agit-il ?

Définition

La loi d'eau, c’est le principe de modification de la température de l’eau de chauffage en fonction de la température extérieure.

Le régulateur loi d'eau est un boîtier plein d'électronique qui procède donc à des mesures thermiques extérieures pour ajuster l'eau du circuit intérieur.

Exemple pratique

La relation entre la température de l'extérieur et celle de l'eau suit une courbe (qui est réglable sur le régulateur) qu'on appelle soit pente, courbe, ou loi d'eau :

  • Quand il fait 15 °C dehors, l'eau doit être à 21 °C.
  • Quand il fait 0 °C dehors, elle est à 26 °C.
  • Quand il fait -10 °C dehors, elle est à 30 °C.

Bon à savoir : sur ce régulateur, il est aussi possible de régler les températures maximum et minimum (appelées, en général, les butées).

Ainsi, la PAC fournit une température d'eau différente en fonction de la température extérieure.

Fonctionnement du régulateur loi d'eau

Le régulateur fonctionne avec :

  • une sonde extérieure ;
  • une sonde sur le circuit d'eau.

En complément, il peut être intéressant d'ajouter une sonde intérieure qui module la température calculée par la loi d’eau.

Exemple pratique

Si le régulateur loi d'eau calcule une température d'eau à 25 °C, fonction de la température extérieure, et qu'il fait 19 °C dans la pièce alors qu'une température de 20 °C a été demandée, la sonde intérieure peut moduler la température calculée par le régulateur, en fonction du pourcentage d'influence qui lui a été octroyé.

Ainsi, si ce pourcentage est de 100 % dans l'exemple mentionné ci-dessus, le régulateur commandera une température d'eau de 26 °C au lieu de 25 °C, pour obtenir la température demandée dans la pièce.

Régulateur et paramètres de l'habitat

Pour que le régulateur loi d’eau fonctionne bien, il est nécessaire d'avoir pris le temps d'intégrer les paramètres de l'habitat. Outre les autres appareils de chauffage, comme une cheminée, ces paramètres sont en général :

  • réglage du facteur d'inertie du bâtiment ;
  • réglage de l'influence de la sonde intérieure ;
  • paramètres de fonctionnement de nuit, le mode antigel ;
  • température du pied de courbe ;
  • réglage de la pente de la courbe.

Ces paramètres s'ajustent dans les premiers jours d'utilisation du régulateur. En général, ensuite, le système s'ajuste parfaitement sans qu'il soit nécessaire d'intervenir à nouveau.

Bon à savoir : certains systèmes de régulation sont auto adaptatifs, il n'est donc pas nécessaire d'entrer l'ensemble de ces paramètres.

Calcul de la pente de la courbe

La pente est la valeur à partir de laquelle il faut augmenter, ou baisser la température de l’eau du chauffage. Il s’agit d’une correspondance entre les températures intérieures et extérieures que l’on peut régler.

Pour bien calculer sa pente loi d’eau, considérons les équations suivantes où T° est l'abréviation de température :

  • Pente = (T°eau de retour - T°ambiante) / (T°ambiante - T°extérieure)
  • eau de retour = (T°ambiante + T°extérieure) × pente + T°ambiante

Par exemple : si la température ambiante est de 20 °C, la température d’eau de retour est de 25 °C s’il fait 10 °C à l’extérieur. La pente est de 0,5 K (Kelvin, unité de mesure de la température absolue).

La loi d'eau est-elle un bon système de régulation ?

La loi d'eau est un excellent système de régulation parce qu'elle tient compte de l'ensemble des paramètres de l'habitat.

Elle répond à une courbe qui indique la température de l'eau, en fonction de la température ambiante souhaitée dans l'habitat et de la température extérieure.

Si on représente cette fonction sur une feuille, avec, en abscisse, les températures extérieures, et, en ordonnées, les températures de l'eau, on dessine une courbe plus ou moins linéaire, plus ou moins droite.

Bon à savoir : plus l'habitat est isolé, plus la pente de cette droite est faible (par exemple, avec une construction récente, la pente est en moyenne de 0,5).

Le régulateur reproduit cette fonction, à tout moment, en tenant compte du ballon tampon et de la sonde placée sur le circuit d'eau.

Vous voulez plus d'infos sur le fonctionnement de votre PAC ?

Ces pros peuvent vous aider